Déception et espoir

Pour la deuxième année, nos rencontres de l’été du Grand bal de l’Europe n’auront pas lieu. La spécificité de nos rencontres ne nous permet pas d’adapter notre organisation aux nombreuses contraintes changeantes. Suite à plusieurs interrogations, nous confirmons qu’il n’y aura pas de Grand Bal de l’Europe, même très allégé, cet été.

Notre déception collective est grande. L’envie de se revoir pour échanger, écouter, danser et les nombreux soutiens nous permettent d’entretenir notre capacité à résister, à lutter contre le destructeur des relations humaines… à construire et à rêver.

Nous avons réussi à maintenir à flot notre association et nous faisons tout pour garder le contact avec l’ensemble des constructeurs du bateau Grand Bal de l’Europe, pour être prêt à repartir quand l’horizon sera dégagé.

Nous évoquions, dans notre précédente lettre d’informations la mise en place de rencontres à Gennetines. En l’état actuel de ce qui se dessine sur le plan législatif, dans un style néo contemporain flou, nous travaillons sur des manifestations d’un ou deux jours, en très petit groupe d’environ 25 personnes, avec les protocoles en vigueur au moment de la manifestation. Nous communiquerons dès que ces rencontres seront possibles.

Nous avons reçu de nombreux soutiens sous forme d’adhésion ou de dons pour cette année 2020 – 2021. Merci à vous tous qui soutenez notre action ! Vous nous permettez de préparer l’avenir collectivement : pour notre gestion, l’année commence le 1er juillet et se termine le 30 juin. Ceux qui le souhaitent pourront adhérer à partir du 1er juillet 2021.

Nous nous manquons, nous avons hâte de nous retrouver à Gennetines ou dans tous ces lieux qui permettent aux artistes de jouer. Nous sommes sûrs que nous allons de nouveau pouvoir tendre la main pour inviter à la danse et que nos rassemblements, qui transforment les banalités de la vie en moments précieux vont permettre à nouveau de construire collectivement nos rêves de danse, nos rêves de vie.

Das könnte Dich auch interessieren …

Schreibe einen Kommentar